Sang dans les selles et cancer du côlon

Sang dans les selles et le cancer
La présence continuelle de sang dans les selles signifie peut-être la présence d’un cancer colorectal dans l’organisme du patient. Il s’agit d’un des symptômes les plus courants.

Lorsqu’un individu remarque ce phénomène, il ne doit pas hésiter et contacter un spécialiste le plus rapidement possible.

Toute notre équipe à la Clinique 1037 est apte à traiter les maux reliés aux cancers colorectaux, soit le cancer du côlon et le cancer du rectum.

Même si tout dépend de la condition du patient, voici ici les grandes lignes de ce signe annonciateur.

Les grandes lignes

Les saignements présents sur le revêtement des selles peuvent avoir une teinte rouge clair, ou presque noires. Tout dépend de l’emplacement de la tumeur :

  • Si elle se trouve près de l’anus, les selles auront la teinte rouge clair, étant donné qu’elles frottent la tumeur.
  • Si elle se trouve dans la partie droite du côlon, le sang présent est davantage foncé. Les saignements sont digérés dans le côlon, et adoptent une coloration plus foncée.

Est-ce nécessairement le signe annonciateur d’un cancer ?

Non, les saignements rectaux ne signifient pas automatiquement la présence d’un cancer colorectal chez un individu. Bien qu’ils peuvent ne pas être dangereux, ils méritent qu’on y porte une attention particulière.

Le plus souvent, on peut remarquer du sang dans les selles lorsque la personne est aux prises avec la présence d’hémorroïdes ou de fissures anales, qu’importe leur grosseur. Ces deux causes peuvent être facilement traitées.

On peut également retrouver dans la liste de causes pour les saignements la présence de maladies intestinales inflammatoires, comme la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn, des problèmes d’estomac ou de l’intestin grêle, comme des ulcères, ou bien des infections intestinales, comme les diarrhées d’origine infectieuse.

Il est à noter qu’il est peu fréquent qu’un individu de moins de 30 ans puisse développer un cancer colorectal. Les rares cas recensés touchent l’hérédité, et leur condition est habituellement suivie depuis leur tout jeune âge.

Comment prévenir un cancer colorectal ?

Le dépistage précoce est habituellement efficace. Lorsqu’une personne est atteinte d’un cancer colorectal au stade embryonnaire, il peut y avoir du sang en quantité infime dans ses selles, qu’elle ne verra pas  à l’œil nu. Un test de dépistage, la recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi) peut détecter la présence de sang, même minime, dans les selles. Dans le cas où ce test serait positif, on recommande de poursuivre l’investigation par une coloscopie.

___

Si vous remarquez la présence de sang dans vos selles, n’hésitez pas à contacter un spécialiste de la Clinique 1037, qui vous prendra en charge et répondra à toutes vos questions.[vc_empty_space height= »10px »]

1037, rue Saint-Denis
Bureau 201, H2X 3H9 - Montréal, QC

514.564.7458 - 1.855-643.2656
info@clinique-1037.com