E. Coli

clinique45_endoscopieMontreal_Ecoli

La bactérie E. coli, de son nom complet Escherichia coli, se retrouve à l’état naturel dans l’intestin de plusieurs mammifères et nous, les humains, n’y faisons pas exception. Bien que cette bactérie soit inoffensive dans la plupart des cas, elle peut provoquer l’apparition de symptômes désagréables pouvant grandement gêner la personne atteinte. L’infection à l’E. coli est fréquente lors de voyage à l’étranger et peut provoquer des symptômes semblables à ceux de la diarrhée du voyageur.

 

Infection à l’E. Coli

La plupart des personnes infectées par la bactérie E. coli le sont après avoir ingéré un aliment ou un liquide contaminé. Les aliments ou liquides les plus souvent porteurs de la bactérie sont :

  • La viande qui n’est pas assez cuite. En effet, la cuisson détruit la plupart des bactéries, E. coli comprise, mais consommer la viande saignante peut présenter un risque de contamination ;
  • Les fruits et les légumes peuvent être contaminés et transmettre la bactérie lorsqu’ils sont crus ;
  • L’eau du robinet peut être contaminée par la bactérie, particulièrement à l’étranger ;
  • Les produits laitiers non pasteurisés ;
  • Certains breuvages non pasteurisés, comme le jus de pommes ;

La bactérie peut également se transmettre lors de contact avec une personne infectée, de même que lors de contacts avec des animaux porteurs de la bactérie, par exemple dans une ferme.

 

Facteurs de risque & symptômes d’infection à la bactérie E. coli

La bactérie E. coli peut infecter et provoquer des symptômes chez les individus de tous les âges. Les individus au système immunitaire plus faible que la normale, soit les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes atteintes de certaines maladies sont davantage à risque de contracter de violents symptômes et de souffrir de complications.

Les symptômes de l’infection à la bactérie E. coli se présentent généralement sous la forme de troubles gastro-intestinaux, notamment de nausées, de vomissements, de diarrhée et de douleurs aiguës à l’estomac. Dans certains cas, les personnes contaminées sont fiévreuses, mais la fièvre reste généralement faible. Ces symptômes durent quelques jours et les personnes infectées sont contagieuses durant une semaine ou moins.

 

Complications possibles

Les individus infectés par la bactérie et souffrants de diarrhée doivent être très vigilants afin d’éviter la déshydratation. En effet, la diarrhée provoque l’évacuation de l’eau consommée par la personne avant qu’elle n’ait pu être correctement absorbée par le corps. Les symptômes de la déshydratation se présentent sous la forme de sécheresse buccale, d’un besoin d’uriner moins fréquent et d’étourdissements. Des solutions orales de réhydratation sont vendues en pharmacie et peuvent s’avérer nécessaires pour contrer les effets négatifs de la déshydratation.

Également, dans une proportion minime de cas, l’infection à la bactérie E. coli peut entraîner de graves complications pouvant causer la mort, notamment l’insuffisance rénale, des crises d’épilepsie et même des accidents cérébrovasculaires si la bactérie se transmet à d’autres organes.

 

Prévenir l’infection à la bactérie E. coli

Plusieurs conseils sont à mettre en pratique pour éviter d’être infecté par la bactérie E. coli, ceux-ci étant surtout liés à la salubrité alimentaire. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment :

  • Éviter de consommer des viandes crues ou rosées, plutôt les faire cuire jusqu’à la température interne recommandée ;
  • Conserver les aliments périssables à une température en deçà de 4 degrés Celsius et les aliments chauds à une température d’au moins 60 degrés ;
  • Laver soigneusement les fruits et les légumes avant de les préparer ou de les manger ;
  • Éviter de consommer des produits dont la date « meilleur avant » est dépassée ;
  • Bien nettoyer les instruments de cuisine entre chaque utilisation, et ce, avec du savon antibactérien et de l’eau chaude ;
  • Garder votre réfrigérateur propre ;
  • À l’épicerie, éviter de ranger ensemble des aliments crus comme la viande et d’autres aliments qui seront consommés tels quels.

 

Pour les voyageurs, certains conseils s’appliquent, dont :

  • Éviter de consommer de l’eau provenant d’une source non fiable, comme le robinet. Favoriser l’eau embouteillée ou, en cas de doute, faire bouillir l’eau avant de la consommer ;
  • Éviter également de consommer des produits présentant un haut risque de contamination, comme la viande crue ou pas assez cuite, les fruits et légumes crus ainsi que les produits laitiers non pasteurisés ;
  • Lavez-vous les mains avant de manger, que ce soit pour un repas ou une simple collation ;
  • Éviter d’utiliser de l’eau qui pourrait être contaminée pour se brosser les dents.

Comme les normes de salubrité sont moins sévères dans plusieurs pays, la vigilance est toujours de mise lorsque vous vous trouvez à l’étranger pour vous éviter d’être contaminé par la bactérie E. coli.

Pour de plus amples renseignements sur ce problème de santé, consultez le guide la Fondation canadienne de la santé digestive pour tout savoir sur l’infection à la bactérie E. coli.

Vous partez en voyage ou vous souhaitez simplement obtenir des conseils sur la prévention de la contamination par la bactérie E. coli ? Consulter l’équipe de la Clinique 1037  à Montréal!

 

1037, rue Saint-Denis
Bureau 201, H2X 3H9 - Montréal, QC

514.564.7458 - 1.855-643.2656
info@clinique-1037.com