Prescrire le sport pour prévenir le cancer

Prescrire le sport pour prévenir le cancer

Amélioration des capacités cardiovasculaires, maintien de la masse musculaire, réduction du stress, amélioration de la qualité du sommeil ; les bienfaits du sport sur notre santé physique et mentale sont quasi infinis. En effet, pratiquer régulièrement l’activité physique permet non seulement de garder une meilleure forme et une meilleure endurance, ce qui se ressent lors de la pratique de nos activités quotidiennes, mais ça permet également de se protéger contre un large éventail de maladies.

De plus en plus d’études démontrent que le cancer ne fait pas exception à cette règle. En effet, le risque associé à certains types de cancer diminuerait grandement chez les individus qui intègrent l’activité physique à leurs habitudes de vie.

La prévention par le sport

Des recherches démontrent que le fait de pratiquer le sport de façon régulière durant toute sa vie protège contre plusieurs sortes de cancer. Le cancer colorectal, qui représente au Canada la deuxième cause de mortalité par cancer chez les hommes et la troisième chez les femmes, est un des principaux types de cancer que ces études mettent en lumière. En effet, les personnes physiquement actives verraient leur risque de développer un tel cancer être réduit de 30 à 40 %, si on compare leur risque à celui des personnes sédentaires.

Le secret du sport pour la prévention du cancer est qu’il permet de maintenir un poids santé. En effet, le fait d’être en situation d’embonpoint ou d’obésité augmente les risques de développer une foule de maladies, y compris le cancer. Ainsi, il est important de surveiller son alimentation et de bouger souvent pour conserver un bon Indice de masse corporelle (IMC), c’est-à-dire un poids santé. Pour savoir comment calculer votre IMC, consultez cette ressource de la Société canadienne du cancer. 

Des trucs pour être plus actif physiquement

Nul besoin de courir un marathon du jour au lendemain pour être physiquement actif. En effet, les individus qui sont sédentaires depuis une période de temps prolongée devraient consulter un médecin pour être certains qu’ils peuvent commencer à être actif sans risque. En effet, certaines maladies peuvent limiter vos capacités physiques, c’est pourquoi il convient d’obtenir l’avis d’un professionnel avant de se mettre au sport.

Pour se protéger du cancer et des autres maladies, il faut intégrer le sport de façon constante à ses habitudes. Ainsi, on conseille d’être actif à raison de périodes de 30 minutes, et ce, chaque jour. Si votre forme ne le permet pas, sachez qu’être actif lors de trois périodes de dix minutes serait tout aussi bénéfique pour la santé.

Voici nos trucs pour vous aider à sortir de la sédentarité et devenir plus actif physiquement :

  • Rendez-vous au bureau à pied ou en vélo ;
  • Si vous utilisez les transports en commun parce que le trajet jusqu’à votre lieu de travail est trop long, prévoyez au moins de faire une partie du trajet à pied ;
  • Empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur lorsque c’est possible ;
  • Si vous travaillez dans un bureau, tâchez de vous lever plusieurs fois dans la journée pour vous dégourdir les jambes et pour vous étirer ;
  • Prévoyez un moment sur l’heure du dîner pour être actif, sortez pour marcher ou courir ;
  • Inscrivez-vous à des cours de groupe avec des amis, c’est toujours plus plaisant à plusieurs ;
  • Jouez avec vos enfants, allez faire du vélo, jouer au ballon. Jouer dehors est bon pour tout le monde !

Lorsque vous commencerez à changer vos habitudes de vie, vous verrez rapidement les effets bénéfiques sur vos capacités physiques et sur votre forme générale. Vous pourrez alors pratiquer des activités physiques plus intenses comme la course, la musculation ou le ski de fond.

N’hésitez pas à avoir recours aux conseils de professionnels si vous désirez connaître les activités physiques les plus indiquées selon votre condition physique. La majorité des centres de conditionnement physique mettent à la disposition du public les services de professionnels du sport comme des kinésiologues. Avoir un minimum d’encadrement permet de partir du bon pied.

Les effets du sport sur la prévention du cancer ne sont plus à prouver, alors à vos espadrilles !

1037, rue Saint-Denis
Bureau 201, H2X 3H9 - Montréal, QC

514.564.7458 - 1.855-643.2656
info@clinique-1037.com